Actualités Économie Coopération économique / Les échanges commerciaux entre la Côte d’Ivoire et L’Ind...

Coopération économique / Les échanges commerciaux entre la Côte d’Ivoire et L’Inde accus de 300%


Posté par Nando Dapa le 49
Image du site www.unite.ci

 

Les échanges entre la Côte d’Ivoire et l’Inde se sont accrus d’environ 300% de 2015 à 2016. C’est ce qu’a annoncé ce lundi le Secrétaire général du Ministère des Affaires étrangères, Adom-Kacou Houadja, lors d’une rencontre avec une mission économique indienne qui séjourne dans le pays.

 

Le Secrétaire général du Ministère des Affaires étrangères s’est félicité du niveau de coopération existant entre les deux pays. Il a estimé toutefois que ce niveau peut être porté à la hausse. L’ambassadeur Adom-Kacou Houadja a rappelé l’appui de l’Inde à la Côte d’Ivoire dans plusieurs domaines notamment ceux de l’énergie, de l’agriculture et des TICs. Le diplomate Ivoirien a rappelé la vision du président de la République, Alassane Ouattara de faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent à l’horizon 2020. Vision dont la réalisation requiert de nouer des partenariats stratégiques à l’image de ceux avec l’Inde. 

 

Le Ministre de l’Industrie et des Mines, Jean Claude Brou a présenté à la délégation d’hommes d’affaires indiens les différentes opportunités d’investissement. Qui partent du secteur agricole, au secteur énergétique en passant par celui des TICs. Le Ministre s’est attardé sur l’anacarde dont la Côte d’Ivoire reste le producteur numéro 1 et l’Inde son plus gros client. Jean Claude Brou a invité les hommes d’affaire Indiens à installer des unités de transformation de la noix de cajou en Côte d’Ivoire. Le Gouvernement Ivoirien reste disposé à poursuivre l’amélioration de l’environnement des Affaires, avec des abattements fiscaux et pleins d’autres mesures en vue de favoriser l’implantation de compagnies étrangères en Côte d’Ivoire, a argué le Ministre Jean Claude Brou. Il a indiqué que pour les deux années à venir la Côte d’Ivoire ambitionne de faire passer son taux de transformation de l’anacarde de moins 6% actuellement à un peu plus de 10%.

 

Concernant le Cacao pour lequel le pays occupe la première place au niveau mondial, le Gouvernement s’est fixé pour objectif d’atteindre 50% de transformation de la production d’ici 2020, à dit le Ministre. Il a mis en exergue le besoin dans le secteur de l’industrie pharmaceutique. Jean Claude Brou a évoqué plusieurs autres secteurs tous aussi attractifs. Pour mieux s’imprégner des potentialités qu’offre le pays, Il est prévu tout au long de la journée des rencontres entre la délégation indienne et des membres du Gouvernement.

 

La mission économique indienne est subséquente à l’invitation formulée à leur endroit par le Vice président, Daniel Kablan Duncan, en marge des Assemblées annuelles de la BAD, au moi de mai en Inde. 

 

C’est plusieurs dizaines d’hommes d’affaires intervenant dans les secteurs de l’énergie, de la métallurgie, de l’anacarde, du Transport, des Infrastructures, et des TICs qui participent à cette mission économique qui est prévue durée du 9 au 11 octobre.  

E.B