Actualités Reportages Assainissement et gestion de déchets/ la Ministre Anne Ouloto s’imprègne du modèle portugais
Posté par Nando Dapa le
Image du site www.unite.ci

 

Sur invitation de Monsieur João Pedro Matos, Ministre portugais de l’Environnement, chargé du Traitement des Eaux et des Déchets, Madame Anne Désirée Ouloto, Ministre de la Salubrité Urbaine et de l’Assainissement, a effectué du 16 au 22 Juin 2016, une visite de travail à Lisbonne au Portugal, accompagnée de quelques collaborateurs. L’enjeu de cette visite, pour Madame Ouloto, était de s’imprégner de l’organisation institutionnelle du Portugal en matière de gestion de déchets et d’assainissement d’une part, et, d’autre part, de découvrir in situ la performance des ouvrages de salubrité, de valorisation de déchets et d’assainissement. Ce d’autant plus que ce pays européen a connu, ces deux dernières décennies, des secousses socio-politiques, qui rappellent le cas ivoirien.

 

Le séjour, en lui-même, a été meublé de nombreuses séances de travail avec les autorités portugaises, en présence de l’Ambassadeur de Côte d’Ivoire près la République du Portugal, qu’avec des structures en charge de la gestion des déchets et de l’assainissement. Partageant à la délégation ivoirienne les secrets du développement de son pays, le Ministre Joao Pedro Matos a indiqué tout est ‘’parti d’une vision et d’un rêve qui se sont réalisés au fil du temps grâce au soutien des Fonds Européens de Développement’’. Pour lui, ‘’le miracle portugais vient principalement du travail’’. Il reconnait néanmoins que la technique peut-être la même, mais la grande différence se situera au niveau de la gestion. Très favorable à ce cadre d’échange, Joao Pedro Matos a indiqué qu’il y aura beaucoup d’opportunités à exploiter à travers une coopération entre ministères et que le groupe ADP pourra montrer aux Ivoiriens différentes installations en matière de salubrité et d’assainissement tout en indiquant le mode de gestion et fonctionnement. Appréciant à sa juste valeur la qualité des échanges, Anne Ouloto a révélé, pour sa part, que le réel défi à relever est le changement de comportement des populations ivoiriennes. Au sujet des visites de terrain, l’on peut, entre autre, retenir que la délégation ivoirienne a visité plusieurs ouvrages dont une station de séparation de déchets urbains à Lumiar, une station de traitement d`eaux usées da Guia à Cascais, la Société d’Etat Águas de Portugal (Eau du Portugal) une station de pompage d`eaux usées à Miranda de Corvo et l’incinérateur de déchets solides dans la zone de São João da Talha.

 

En marge de cette visite, la ministre accompagné de sa délégation a eu une séance de travail avec des opérateurs économiques motivés à investir en Côte d’ivoire à travers un système de BOT. La délégation ivoirienne, outre la Ministre Ouloto, était composée de Madame Saran Ouattara, Directrice générale de l’ANASUR, de Messieurs Tapé Zekré, Conseiller Technique en charge de l’Assainissement, Bamba Aboubacar, Directeur Général Adjoint de l’ONAD et N’ZI Kouakou Juste-Claire, Chef de la coopération et du suivi des Projets.