Arbre de Noël / Docteur Moussoh Ambroise distribue 1000 cadeaux aux enfants de Bouaké

unite.ci : Docteur Moussoh Ambroise, cadre de la région de Bouaké a communié avec les tout-petits le dimanche 20 décembre 2020 au centre culturel jacques Aka de Bouaké. Et ce l’occasion de son anniversaire de naissance. Cette commémoration de son anniversaire de naissance a été l’occasion pour le président de la fondation docteur Moussoh pour la paix et le développement par ailleurs conseiller municipal de combler les enfants de Bouaké de milliers de cadeaux.

Issu de famille très modeste, docteur Moussoh a toujours su que nombreux sont les parents qui peinent à offrir un présent à leur enfant l’occasion de la fête de noël. Et c’est d’ailleurs pourquoi il n’a pas un seul instant hésité à faire parler à nouveau son cœur pour cette fête de la noël, en présence de plusieurs autorités dont maire Djibo Nicolas représentant le ministre des transport Amadou Koné.

Pour Docteur Moussoh Ambroise, cette date est une grande symbolique pour lui de partager et de donner de la joie aux enfants. « Mon cœur est rempli de joie et d’allégresse en voyant tous ces enfants ici présents. Moi qui n’ai jamais reçu de cadeau pour la Noël, aujourd’hui Dieu me fait la grâce d’en offrir à ces enfants. Ma joie est tellement immense que je ne sais pas quoi dire. Si vous ouvrez ma poitrine, vous verrez un cœur rouge vif qui ne bat que pour l’amour, la joie et le partage. » a déclaré le docteur pharmacien avec beaucoup d’émotion.

 

Un geste hautement salué par le maire Djibo Youssouf Nicolas et qui au nom du ministre Amadou Koné a exhorté tous les autres cadres a emboité le pas. « Je suis vraiment touché par ce geste qu’a manifesté Ambroise Moussoh à l’égard de tous ces enfants. J’exhorte tous les cadres de la région à faire pareil afin que la solidarité et le partage soit toujours dans le cœur des habitants du Gkêkè  » a-t-il invité. Pour cette occasion ce sont au total mille cadeaux qui ont été offerts aux enfants issus des familles les plus défavorisés ou démunies. Ces tout-petits ont traduit toute leur gratitude à Docteur Moussoh à travers des chants et danses.

 

Stephane kouakou correspondant Bouaké

 

Laisser un commentaire