Côte d’Ivoire : 4ème édition du Concours Féminin à Songon/ Les meilleurs élèves en Art Oratoire et de Débats récompensées

- Advertisement -




unite.ci : Le Collège Notre Dame de la Paix de Songon a raflé la majorité des prix de la 4ème édition du Concours Féminin d’Art Oratoire et de Débats qui s’est tenue le mercredi 5 mai 2021 de 15 h à 18 h dans l’enceinte de la salle des mariages de la mairie de Songon.

La finale de l’édition 2021 de ce concours, dont la vision est de former la jeunesse féminine ivoirienne aux vertus de la prise de parole en public et aux vertus du débat en vue du développement du leadership, s’est déroulée autour de 3 moments. Il s’agit, en l’occurrence, de la cérémonie des allocutions, du déroulement de la compétition et de l’annonce des résultats suivis de la remise des prix.

La première allocution a été faite par Mme Abou Gladys, la représentante de M. Eric Mobio, maire de la commune de Songon. Celle-ci a traduit la joie du maire et de conseil municipal du fait que leur commune abrite une telle compétition. A sa suite au pupitre, Flore Hazoumé, écrivain, présidente de l’ong Appui au Développement de l’Art, la Culture et l’éducation en Côte d’Ivoire (AUDACE CI), initiatrice du concours, a exprimé sa gratitude et sa reconnaissance à tous les partenaires et sponsors grâce à qui ce concours tient ses promesses en révélant des talents. Mme Hazoumé a saisi cette tribune pour encourager l’excellence chez les jeunes filles. Blandine Yéo et Koné Sékou, représentant respectivement EngenderHealth et la Fondation Mayama, qui parraine des prix, ont tous deux encouragé l’initiative en félicitant les candidates.

Enfin, le sponsor, Nano et Perfect, par la voix de sa représentante, Mme Sarran Sylla, a réitéré l’intérêt de sa marque à soutenir toutes les initiatives visant la formation et l’éducation des jeunes filles.

Lors de la demi-finale tenue le 14 avril dernier, les candidates, dans la catégorie Art oratoire, avaient fait un discours sur le sujet ‘’Les grossesses en milieu scolaire : causes, conséquences et solutions’’. Quant au sujet de la catégorie débats, il a porté sur la thématique : « Faut-il interdire l’accès des réseaux sociaux au mineures ? ».

La grande finale a opposé 4 candidates issues respectivement du Groupe Scolaire Agnonkou, du Collège Academia, du Collège Notre Dame de la Paix et du Groupe Scolaire Koffi Houra. A l’Art oratoire, ces finalistes ont produit un discours sur le sujet : ‘’ Les violences faites aux femmes : causes, conséquence et solutions’’. Quant au débat, les 2 écoles finalistes en l’occurrence le Collège Notre Dame de la Paix et le Collège Salem ont débattu du sujet ainsi libellé : « Faut-il légaliser la polygamie en Côte d’Ivoire ? ».

Après ses délibérations le jury composé de 5 membres, présidé par le docteur Kouadio Konimi Théodore, enseignant-chercheur et spécialiste de rhétorique au département de Lettres modernes à l’Université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan, après avoir souligné le bon niveau des candidates, a proclamé les résultats suivants :

– Prix « Fondation Mayama de la 1ère Meilleure Oratrice » doté de 200.000 F Cfa : LOUH Christ Marie Glorieuse Zahui (Terminale C) du Collège Notre Dame de la Paix

– Prix « Ong Yelenba de la 2ère Meilleure Oratrice » doté de 100.000 F Cfa : KOUADIO Yihiva Kelly Ericka Stéphanie (Seconde C) du Collège Academia

– Prix « EngenderHealth de la Meilleure Débattrice » doté de 100.000 F Cfa : KOUADIO Moh Lomeh Aïcha Naïma Armance (Terminale D) du Collège Notre Dame de la Paix

– Prix « Mariame Bédié de la Meilleure Equipe de Débats » doté de 300.000 F Cfa : remporté par l’équipe du Collège Notre Dame de la Paix composée de YAO Amenan Elvane Raphaëla (Terminale A), El Khayat Zeinab (Seconde C) et KOUADIO Moh Lomeh Aïcha Naïma Armance (Terminale D)

– Prix « EngenderHealth de la 2ème Meilleure Equipe de Débats » doté de 210.000 F Cfa : remporté par l’équipe du Collège Salem composée de SAWADOGO Alimata Sadia (Seconde C), KOUACOU Grâce Eunice (Seconde C) et YAO Affouet Christelle Dominique (Seconde C).

Au décompte final, le Collège Notre Dame de la Paix a raflé la palme d’or en remportant 3 prix sur les 5 en compétition dont les Prix de la 1ère Meilleure Oratrice, Meilleure Débatteuse et Meilleure Equipe de Débats.

Chaque prix décerné était accompagné d’un trophée, d’une médaille, d’un diplôme de participation, de lots de livres offerts par la maison d’Edition ‘’Les Classiques Ivoiriens’’ et l’Ambassade des Etats-Unis en Côte d’Ivoire, des bons d’achat de la Librairie de France Groupe et des lots et gadgets du sponsor depuis 3 ans, Nano et Perfect.

La surprises de cette édition, ce sont des enveloppes remises aux lauréates par la Fondation Niangoran Porquet, nom éponyme de sa présidente et de l’architecte Khadidja Duparc, et des bons d’achats reçus de la Fnac.

Etaient présents à cette cérémonie M. Dramane Boaré, directeur général de ‘’Les Classiques Ivoiriens’’, Aissata Sidibé-N’Dia, présidente de l’Ong ‘’Yelenba-Women In Action’’ qui parraine le prix de la 2ème Meilleure Oratrice depuis 2 ans.

A. N

 




DERNIERES NOUVELLES

Related news

- Advertisement -
0 0 votes
Évaluation de l'article

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments