Yao Kouadio entouré de ses collaborateurs

unite.ci, Bouaké le 12 août 2020 : Nommée en qualité de Vice-présidente intérimaire par l’arrêté N’0904/MATED/DGDDL/SDCLC du 18 Novembre 2019 ,Madame Ndia a été l’objet d’une conférence de presse ce mercredi 11 Août 2020 dans un hôtel de la place.

Yao Kouadio entouré de ses collaborateurs


Au cours de cette rencontre,Monsieur Yao Kouadio, porte-parole du conseil régional en présence d’une trentaine de conseillers a exprimé son ras-le -bol << Trop,c”est trop ,nous ne voulons plus de Madame Ndia au conseil régional, qu’ elle dépose les clés >>. Le porte-parole a expliqué que entant que  vice-présidente, son rôle consiste à liquider les affaires courantes du conseil à savoir le paiement des dépenses obligatoires telles que les salaires, les indemnités, les factures etc. << Force est de constater que Madame la vice-présidente s’est octroyée les pleins pouvoirs que devrait exercer un président élu .Elle élabore les documents fondamentaux de gestion du conseil à l’insu des vice- présidents et des conseillers régionaux .Elles procède aux recrutements, des licenciements et des suspensions de salaires de façon solitaire et abusive >>.Monsieur Yao Kouadio a conclu en affirmant :<< au nom du développement de la région de Gbêkê, de la cohésion et du bien être de sa population, Madame Ndia doit remettre les clés  à Monsieur Mangoua Jacques, président élu qui a été pour des raisons politiques et rétabli dans ses fonctions>>.

Edgard Assemien, Bouaké correspondant régional 

 

 

 

Laisser un commentaire