jeudi, août 5, 2021
PLUS

    Côte d’Ivoire : Festival national des arts et cultures en milieu scolaire (FENACMIS) / Le civisme et la cohésion sociale au cœur des festivités

    - Advertisement -




    Unite.ci : C’est le Centre culturel Jacques Aka de Bouaké qui a abrité la cérémonie d’ouverture du festival national des arts et cultures en milieu scolaire (FENACMIS) ce lundi 12 Juillet 2021. Cette cérémonie est parrainée par Mariatou Koné, ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation; ladite cérémonie est à sa dixième édition.

    En effet, cette dixième édition se tient du lundi 12 au mercredi 15 Juillet 2021.  Le thème de cette édition est : “Tous ensemble pour une école compétitive, creuset de civisme et de cohésion sociale”.

    Le festival national des arts et culture en milieu scolaire consiste à créer un véritable encrage entre les activités pédagogiques et les activités pratiques de la vie courante afin d’amener l’enfant à adopter un comportement respectueux de l’ordre public et de son environnement. En plus de sa fonction ludique, le festival scolaire constitue un important facteur de brassage de la jeunesse de toutes les régions. Il constitue ainsi un champ du savoir-faire mais également un véritable forum entrepreneurial permettant de résoudre les problèmes d’employabilité des apprenants.

     

    À cet effet, le commissaire général, Fossou François a exprimé sa joie en expliquant les efforts abattus pour la réussite de cet événement à cause du Covid-19.” Je suis heureux en ce jour en ma qualité de premier technicien de cet événement. Nous célébrons en ce jour, la dixième édition du FENACMIS dans un contexte particulier à cause des restrictions liées à la Covid-19. Cette édition a été ouverte ici même le jeudi 17 Décembre 2020 et les activités se déroulent au lycée jeune fille de Bouaké et prendrons fin le mercredi à travers la remise des trophées. Nous aurons 614 festivaliers, 108 encadreurs, 112 troupes, 12 Jurés  qui devront compétir dans huit disciplines”, a-t-il indiqué.

     

    Pour le coordonnateur général, Ephimbra Kouakou Nicolas a présenté ses excuses aux festivaliers absents et à profiter de l’occasion pour exhorter les comités d’organisation à redoubler d’efforts. ” Nous disons merci à la première dame, Mme Dominique Ouattara et à Mme Kandia Camara pour la dimension de l’excellence qu’elles ont conféré  au FENACMIS. Je présente mes excuses à tous les encadreurs et festivaliers qui n’ont pas pu participer à cet événement à cause du Covid-19. Nous avons été contraints de réduire le nombre de participants de plus de 1200 à 600 festivaliers et la période de 6 à 4 jours. Soyez convaincu que le FENACMIS à 10 ans et c’est une source légitime de fierté. Toutefois je propose au commissaire général d’organiser un atelier de réflexion afin de mieux orienter le FENACMIS car nous n’avons plus droit à l’erreur” a-t-il ajouté.

     

    Représentant le préfet de la région du Gbêkê, par ailleurs représentant de la marraine, le secrétaire général Angoun Kouadio a souhaité bonne chance aux festivaliers tout en les invitant à développer un esprit de civisme. ” Nous sommes au terme d’un processus de compétition qui a animé l’école depuis 2020. Le FENACMIS est une opportunité de célébrer le talent de nos élèves à travers l’art et la culture. Vive les arts ! Vive la culture car pendant quatre jours nous allons découvrir l’ingéniosité de nos élèves. Bonne chance à tous les festivaliers” a-t-il conclu.

     

    Stéphane Kouakou

     




    DERNIERES NOUVELLES

    Related news

    - Advertisement -
    0 0 votes
    Évaluation de l'article

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Inline Feedbacks
    View all comments