Côte d’Ivoire : Offensive diplomatique Avant la Présidentielle 2020 / La délégation conjointe ONU-UA-CEDEAO a rencontré le ministre de l’administration du territoire Sidiki Diakité

unite.ci, Abidjan le 6 octobre 2020 : La mission conjointe des Nations Unies, de la CEDEAO et de l’Union Africaine, présente à Abidjan pour un séjour de 48heures, a eu des échanges ce lundi 05 octobre avec le ministre Sidiki Diakité en charge de l’administration du territoire et de la décentralisation.

Conduite par Madame Shirley Ayorkor Botchwey, Ministre des Affaires étrangères et de l’Intégration Régionale du Ghana et Président du Conseil des Ministres de la CEDEAO, la mission conjointe et le ministre Sidiki Diakité ont parlé de l’accompagnement et de la solidarité des Nations Unies, de la CEDEAO et de l’Union Africaine à l’endroit du Gouvernement et du peuple ivoirien pour la tenue d’élection apaisée.

A cette occasion, le ministre Sidiki Diakité qui est également en charge du suivi et du bon déroulement de ce scrutin au compte du gouvernement, a rassuré la cheffe de délégation des efforts et de la détermination des autorités ivoiriennes d’organiser des

élections libres, transparentes et apaisées. ‘’Nous avons reçu des instructions pour tout mettre en œuvre afin que ses élections se passent dans les meilleurs conditions’’

Cette démarche selon la Ministre des Affaires étrangères et de l’Intégration Régionale du Ghana et Président du Conseil des Ministres de la CEDEAO, vise à consolider les acquis mais aussi, à faire aux autorités et aux acteurs politiques ivoiriens, des recommandations destinées à permettre une élection inclusive, transparente et crédible.

Au terme des échanges, la mission composée du Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies en Afrique de l’Ouest et au Sahel, les Commissaires chargés des Affaires politiques de la CEDEAO et de l’Union Africaine et le Secrétaire Exécutif du Conseil de l’Entente, s’est dit confiante et a réitéré son appel à la tenue d’élection apaisée en rappelant que ces élections sont une opportunité de consolider la paix.

La mission conjointe au cours de son séjour, rencontrera divers acteurs locaux, les institutions, la société civile, les partenaires au développement et les candidats engagés dans le scrutin présidentiel du 31 octobre.

P. R.

 

Laisser un commentaire