unite.ci, Abidjan le 6 novembre 2020: Le magistrat du ministère public a justifié la non-arrestation du président du Pdci-Rda, Henri Konan Bédié, lors de la descente de la police à sa résidence.

Côte d’Ivoire : Poursuite contre des leaders de l’opposition / Le Procureur Adou Richard Adou Richard: « Pourquoi Bédié n’a pas été arrêté »

« Il est clair que le procureur de la République a l’opportunité des poursuites. Avant d’interpeller quelqu’un, il s’assure que cette personne, eu égard à son âge, à ses conditions physiques, peut supporter la détention. C’est pour cela qu’ayant l’opportunité des poursuites, le procureur n’a pas jugé nécessaire de procéder à l’arrestation du président du Conseil national de transition (Cnt). Il n’a pas été interpellé », a expliqué Adou Richard.

Le procureur de la République a aussi informé que Henri Konan Bédié n’est pas assigné à résidence. « Pour assigner quelqu’un à résidence, il faut un décret. Jusque-là, je n’ai connaissance d’aucun pouvant mener à cette action », a-t-il précisé. Avant d’indiquer que la présence des forces de l’ordre notamment la police devant la résidence du président du Pdci-Rda se situe dans le cadre d’une action de maintien de l’ordre qui vise à interdire tout attroupement et rassemblement. Ce sont ces faits, a-t-il poursuivi, qui justifient également la présence des hommes en armes aux alentours des résidences de Albert Mabri Toikeusse, Pascal Affi N’Guessan et Assoa Adou.

Laisser un commentaire