Cybercriminalité : L’Allemagne appui la Côte d’Ivoire à travers le renforcement des capacités des acteurs de lutte contre la criminalité économique et financière.

0
8
-Publicité-

Unite.ci : La cybercriminalité a pris une ampleur particulière de nos jours, principalement sous l’effet des nouvelles technologies de l’information, de la généralisation des opérations bancaires par des voies électroniques, et de la banalisation de l’Internet.

L’atelier, s’est déroulée le lundi 21 novembre 2022 à l’hôtel villa Blanca d’Assinie (photo: sercom)

En effet, la facture de la cybercriminalité en 2021, a dépassé les 6 000 milliards de dollars, déclaration faite lors du Congrès Cybertech Europe, 2022. Aussi, selon le rapport Clusit, 2022, les cyberattaques ont été de plus en plus nombreuses, sophistiquées et avec un impact croissant. Et, la Côte d’ivoire n’échappe pas à ce fléau. Malgré la bonne santé de l’économie ivoirienne liée aux technologies de l’information et de la communication, le développement de l’usage d’Internet occasionne par la même occasion, de nombreuses menaces sur le rayonnement économique du pays et son image à l’extérieur.

Face à cette problématique et dans le but de bâtir une expertise solide en matière de détection et de répression des infractions liées à la cybercriminalité, la GIZ à travers son projet « Bonne Gouvernance pour l’Accroissement des Investissements et de l’Emploi en Côte d’Ivoire »  a organisé, en partenariat avec le Pole Pénal Economique et Financier (PPEF), une formation de base sur « la cybercriminalité et l’investigation numérique ».

en partenariat avec le Pole Pénal Economique et Financier (PPEF), une formation de base sur « la cybercriminalité et l’investigation numérique » pilotée par la GIZ (photo: sercom)

Selon Madame NDUBUISI MAHO Florentine, Directrice de Cabinet Adjointe, représentant le Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, « la cybercriminalité est un domaine très technique. Pour ce faire, les acteurs de la chaine pénale doivent s’approprier les nouvelles techniques pour aisément détecter ces infractions, mieux les cerner et surtout assoir une politique de lutte efficace et définir des meilleures solutions en vue d’assainir le secteur de l’Economie Numérique » a-t-elle déclaré au cours de la cérémonie d’ouverture de cet atelier, qui s’est déroulée le lundi 21 novembre 2022 à l’hôtel villa Blanca d’Assinie.

Pour le Docteur MAROUN Jneid, Expert International en Transformation Digital, Chercheur à l’Université de Paris 8 en France et Formateur de cette session, « il est donc été  question de mettre en évidence les meilleures pratiques, faire des réflexions sur les défis à relever afin de monter en compétences et trouver des solutions pour le futur ».

Formateurs et auditeurs posant pour la postérité (photo: sercom)

Cet atelier qui prendra fin le jeudi 24 novembre 2022, réuni une trentaine de participants issus  du PPEF et des représentants des autres institutions parties prenantes en Côte d’Ivoire, œuvrant dans la lutte contre la criminalité économique et financière (CENTIF, HABG, DITT, Unités spécialisées de la Police et de la Gendarmerie Nationale).

SERCOM

-Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici