Guinée Bissau/ La CEDEAO examine l’impact de la politique environnementale communautaire sur la production agricole

0
15
-Publicité-

Unite.ci : Une Commission mixte du Parlement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) organise du 23 au 27 août 2022 à Bissau (Guinée Bissau), une réunion délocalisée sur le thème « Regards critiques sur la politique environnementale et la stratégie climat de la CEDEAO et revue biennale de la production agricole et de la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans les pays membres ».

siège de la CEDEAO (photo d’archives)

Selon l’Agence nigérienne de presse (ANP), cette réunion est organisée par quatre des 14 Commissions permanentes du Parlement, à savoir les Commissions Agriculture, environnement et ressources naturelles, Infrastructure, Énergie et mines, Industrie et secteur privé, constituées en une Commission mixte.

 

Cette réunion permettra aux députés de la Communauté de mener des réflexions sur cette thématique très importante pour la politique communautaire.

 

Elle vise principalement à informer les membres de la Commission mixte sur la stratégie climat de la CEDEAO, le processus de revue biennale de la production agricole et de la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans la région, afin de faciliter leurs délibérations sur le budget de ces programmes, et ce dans l’exercice de leurs fonctions de contrôle telles que prévues par l’Acte additionnel relatif au renforcement des prérogatives du Parlement (2016).

 

Le communiqué du parlement de la CEDEAO rappelle, à cet effet, que ‘’l’Afrique de l’Ouest est confrontée à divers problèmes environnementaux qui entravent son développement social et économique. Ces problèmes sont exacerbés par le changement climatique dont les effets et les impacts négatifs sont considérables sur les productions agricoles’’.

 

C’est pourquoi, poursuit le même communiqué, ‘’le Programme détaillé de développement de l’agriculture africaine (PDDAA) a été mis en place en 2003 dans le but d’inverser cette tendance’’.

 

C’est d’ailleurs, dans cette perspective que la CEDEAO a élaboré en 2005, sa ‘’politique régionale agricole intitulée ECOWAP, conforme à la vision du PDDAA et connue sous le nom d’ECOWAP/PDDAA’’, souligne le communiqué du parlement de la CEDEAO.

 

Selon le Parlement communautaire, ce programme a mis en place une revue annuelle, tout en insistant sur le rôle essentiel des groupes de travail du secteur agricole pour la réalisation des objectifs fixés.

 

Il rappelle, à cet effet, que ‘’les pays membres ont été chargés d’élaborer des plans nationaux d’investissement agricole (PNIA)’’ dont ‘’un examen des tendances récentes confirme que les PNIA, les revues biennales et les groupes de travail du secteur agricole sont essentiels pour obtenir des améliorations substantielles en matière de production agricole, de sécurité alimentaire et nutritionnelle’’.

 

Les participants à la rencontre de Bissau seront ainsi informés ‘’des développements récents et du rôle que ces trois mécanismes jouent dans le renforcement du secteur, par des personnes ressources et des parties prenantes provenant en grande partie des directions techniques de la Commission de la CEDEAO chargées du développement et du suivi de l’exécution de ces programmes ainsi que des ministères concernés dans l’État membre hôte chargés de la mise en œuvre des politiques environnementales et agricoles’’.

 

Le Parlement de la CEDEAO est composé de 115 députés issus des assemblées nationales des 15 pays membres.

 

(AIP)

 

-Publicité-

Laisser un commentaire