jeudi, août 5, 2021
PLUS

    Interview exclusive/ Dr Gustave Aboua (Directeur général du Développement Durable ) / « voici les deux sociétés responsables de la pollution de la communauté portuaire d’Abidjan »

    - Advertisement -




    unite.ci : Depuis peu de temps, les riverains et l’ensemble de la communauté portuaire se plaignent du cimentier Cim Ivoire. Selon eux, celle-ci émet dans leur environnement une poussière toxique, qui met leur vie en danger.

    Dr Gustave Aboua, Dg du Développement durable

    Dr Gustave Aboua, Directeur Général du Développement Durable, que nous avons approché, affirme que cette société que certains tentent d’incriminer, n’est pas à l’origine du mobile pour lequel elle est accusée.

    Une affaire de poussière toxique envenime les relations entre une société et les riverains du Port Autonome d’Abidjan. Avez-vous vent de l’affaire ? Si oui, que commentez-vous ?

    Oui, nous en avons été informés. Depuis un certain temps, cette affaire défraie la chronique. La société Cim Ivoire est énormément accusée d’être à l’origine de la pollution due à la poussière toxique au niveau de la communauté portuaire d’Abidjan. Je tiens à vous dire qu’après nos investigations et les documents que nous avons reçus, la société Cim Ivoire n’est en aucun cas responsable de la pollution toxique, qui se déroule en ce moment sur la communauté portuaire. Parce que d’après les études que nous avons menées, Cim Ivoire est la seule société qui s’est dotée de système anti-poussière dans la production de ciment. Également, cette structure est dotée de deux silos, qui lui permettent de produire de façon saine, sans émettre de pollution. Parce que c’est un système clos, doté d’enveloppes protectrices. Donc on ne peut pas aujourd’hui dire que Cim Ivoire est la structure qui pollue au Port d’Abidjan. D’après nos recherches, Cim Ivoire a deux silos de production, Lafarge également a un silo de production et Sca Ciment, le dernier des trois cimentiers installés au port, n’a pas encore de silo. De plus, Cim Ivoire et Lafarge produisent  annuellement des rapports Rse (Responsabilité Sociétale des Entreprises) qui mettent en exergue leurs efforts de protection environnementale et d’amélioration des conditions de vie des populations tout en se conformant à la législation en vigueur. On peut donc déduire  qu’en matière de législation de respect des normes, sans faire de publicité,  Sca Ciment (ciment cuirasse) doit se mettre à jour et se doter de silos à l’image de ses voisines.

    Etes-vous allés sur le terrain pour investiguer et savoir l’origine de cette poussière ?

    L’origine de cette poussière, d’après les analyses, a pour responsable la société Sea Invest. C’est elle qui est responsable des déchargements, quand arrivent les commandes des constituants de la production de ciment. Elle est chargée de transporter le clinker, le laitier, qui sont les constituants qui entrent dans la production du ciment. Elle les envoie aux trois cimentiers cités plus haut. Donc, la poussière provient au moment du déchargement et au cours du transport des constituants vers les entreprises qui ont passé commande. Mais, d’après nos recherches, Sea Invest devrait se mettre aux normes environnementales. Parce que c’est une structure qui n’a subi aucun audit environnemental depuis 2018 si j’ai bonne mémoire. Depuis son agrément d’Eies (Etude d’Impact Environnemental et Social) qui est son passeport d’exercer, cette structure, bien que dotée d’un PGE (Plan de Gestion Environnemental) ne s’est jamais mise à jour.  Les écarts détectés ne sont pas pris en compte dans son fonctionnement quotidien. Par conséquent, des défaillances dans son système de protection de l’environnement. Nous invitons de ce fait, l’Ande (Agence Nationale de l’Environnement) à procéder rapidement à l’audit de cette structure, pour qu’elle ne soit plus en déphasage en termes de conformité environnementale.

    Les riverains et les usagers de certains secteurs du port  se plaignent de cette situation. Une solution peut-elle être trouvée ?

    Normalement, si Sea Invest se met en conformité environnementale, il n’y aurait pas d’émanation de poussière toxique dans la communauté portuaire. Parce qu’elle se serait dotée de mécanismes protecteurs de la qualité de l’air de la communauté portuaire.  Sca Ciment doit aussi se doter de silos pour pourvoir produire en cycle fermé sans émission de poussière dangereuse pour la santé humaine à l’image de Lafarge et Cim Ivoire. Les riverains ne sont pas des laissés pour compte. Nous apprécions leurs réactions, légitimes et légales. Ils doivent être protégés de la pollution.  Cela va emmener les structures à arriver aux normes environnementales, surtout Sea Invest et Sca Ciment qui n’ont pas encore des structures protectrices de l’environnement, quant à leur fonctionnement dans la communauté portuaire. Je profite pour porter un message aux structures. Le volet pénal du Code de l’environnement va s’appliquer si elles ne se mettent pas à jour. A partir du moment où elles ont effectué des Etudes d’impact environnemental avant leur ouverture, elles devront se mettre en conformité avec leur plan de gestion environnementale. Les gendarmes de l’Environnement comme le Ministère de l’Environnement et du Développement durable et surtout l’Ande et le Ciapol doivent deux ans après, faire un audit environnemental  et au besoin sanctionner ces structures qui n’ont pas respecté la régulation de l’environnement. Se mettre aux normes environnementales, veut dire qu’il faut garantir une certaine santé environnementale comme celle de la communauté portuaire, qui aujourd’hui nous le reconnaissons subi cette pollution. Qui n’émane pas comme je l’ai dit, de la société Cim Ivoire. Il faut reconnaître qu’elle a fait l’effort de se mettre à jour en ce qui concerne la régulation environnementale. On peut dire scientifiquement que les accusations contre Cim Ivoire ne sont pas fondées. Peut-être que certaines personnes ont des motivations non avouées, pour pouvoir mettre au pilori cette société, qui pour nous est un modèle en matière de protection environnementale et de promotion du développement durable.

    Réalisée par Clément Koffi

     




    DERNIERES NOUVELLES

    Related news

    - Advertisement -
    0 0 votes
    Évaluation de l'article

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Inline Feedbacks
    View all comments