Lutte contre le terrorisme / La Côte d’Ivoire et le Burkina unis pour combattre le fléau -Depuis Ouagadougou, le Ministre ivoirien de la défense appelle les États à “mutualiser” leurs efforts

- Advertisement -




unite.ci : Le ministre ivoirien de la Défense, Téné Birahima Ouattara a séjourné au Burkina Faso les 9 et 10 mai 2021, à la faveur d’une visite d’amitié et de travail durant laquelle il a eu un tête-à tête avec son homologue Burkinabè, Chérif Sy au ministère de la Défense nationale et des anciens combattants, ainsi qu’une séance de travail entre les délégations des deux pays.

Au cœur des échanges, la lutte contre le terrorisme dans la sous-région, selon une note officielle qui précise qu’il s’est agi pour les autorités en charge de la défense de passer au peigne fin les questions de sécurité et de défense surtout aux frontières en vue du renforcement de la coopération dans le cadre de la lutte contre ce fléau.

Le ministre ivoirien de la Défense accompagné de son homologue a été reçu, par la suite, en audience dans l’après-midi de ce 10 mai 2021, par le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

A la fin de cette audience, le Ministre Birahima Ouattara a appelé à la mutualisation des efforts des deux nations : “Il faut donc mutualiser les efforts, se tenir informés, essayer de mettre ensemble nos moyens. Nous sommes des pays en développement. Nous n’avons pas beaucoup de moyens. Il est donc important que nos pays mettent ensemble leurs moyens pour lutter efficacement contre ce fléau », a-t-il indiqué, signifiant que la Côte d’Ivoire et le Burkina ont un destin lié qui les condamne à se mettre ensemble pour faire en sorte que les populations, de part et d’autre, vivent en paix et en sécurité.

Pour lui, la Côte d’Ivoire et le Burkina qui font face à des attaques terroristes devront combattre cette adversité « à travers des stratégies communes, le partage de renseignements et d’expériences, une collaboration étroite, les deux pays envisagent une solution globale au terrorisme qui demeure une véritable menace pour la sécurité et la stabilité des Etats. »

« Il a plu au ministre de la Défense de la Côte d’Ivoire de reprendre une certaine dynamique qui est d’approcher les pays voisins et certains de ses homologues pour discuter des questions de sécurité, des questions de défense et d’autres questions de coopération et de partenariat dans le domaine de la défense. Nous avons eu une séance de travail très constructive sur ses questions », s’est réjoui le ministre Burkinabè de la Défense.

Paul Arnaud , source : PR




DERNIERES NOUVELLES

Related news

- Advertisement -
0 0 votes
Évaluation de l'article

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments