ORGANISATION MONDIALE DU COMMERCE(OMC)
TOUJOURS CLOUÉE AU SOL.

Mise sous perfusion depuis plus d’une décennie par le Président Barack Obama et son successeur Donald Trump, l’Organisation Mondiale du Commerce(OMC) devait avoir une transfusion sanguine incarnée par Dr Ngozi Okonjo-Iweala le 28 octobre 2020.

Mais face aux derniers développements de l’actualité marquée par les élections présidentielles américaines, force est de constater que l’OMC n’est pas encore sortie de l’auberge, car elle n’a ni pilote(Directeur Général), ni copilote(Directeur Général par intérim) et la maintenance est aux mains de 4 techniciens non qualifiés pour avoir accès à la cabine de pilotage.

Ainsi, après analyse et sans risque de se tromper, on peut dire qu’il va falloir attendre probablement jusqu’en février-mars 2021, bien entendu après l’investiture le 20 janvier 2021 du 46ème Président des États-Unis, afin que le 7ème Directeur Général de l’OMC soit à son tour investi pour prendre les rênes de cette organisation onusienne pour un mandat de 4ans 2021-2025.

Ngozi Okonjo-Iweala, Nigeria’s finance minister, gestures during a Bloomberg Television interview on the opening day of the World Economic Forum (WEF) in Davos, Switzerland, on Wednesday, Jan. 22, 2014. World leaders, influential executives, bankers and policy makers attend the 44th annual meeting of the World Economic Forum in Davos, the five day event runs from Jan. 22-25. Photographer: Simon Dawson/Bloomberg via Getty Images

Pendant ce temps, plusieurs dossiers aussi brûlants les uns que les autres attendent sur son bureau dont ceux de:
– La crise existentielle causée par la guerre commerciale larvée entre les États-Unis et la Chine.
– La crise de légitimité due au blocage de la nomination des juges de l’Organisation de Règlement des Différends(ORD) par Washington.
L’ORD est composée de 7 juges dont 3 sont nécessaires pour rendre une décision.
Les mandats de 2 des 3 juges en fonction ont pris fin le 10 décembre 2019.
Et le mandat du seul juge restant, la chinoise Hong Zhao expire le 30 novembre 2020 soit dans 10 jours.
– La préparation de la conférence ministérielle de l’OMC prévue pour 2021.

     Konien Bernard Koabena

Laisser un commentaire