Des jeunes protestant contre un 3ème mandat de Ouattara et l'absence du nom de Soro Guillaume sur le listing électoral dispersés à coup de gaz lacrymogène ce mardi 11 oaût dans les rues de Ferkessédougou, ville natale du Président du GPS
Des jeunes protestant contre un 3ème mandat de Ouattara et l'absence du nom de Soro Guillaume sur le listing électoral dispersés à coup de gaz lacrymogène ce mardi 11 oaût dans les rues de Ferkessédougou, ville natale du Président du GPS

unite.ci, Ferké le 11 août 2020 : Les militants  de GPS , partisans de Guillaume Soro , président de Generation Peuples Solidaires  très excités ont organisé une marche de protestation contre la candidature du président  Alassane Ouattara et la probable absence de leur leader des prochaines joutes électorales ce mardi Matin 11 aout 2020  à Ferké.

Des jeunes protestant contre un 3ème mandat de Ouattara et l'absence du nom de Soro Guillaume sur le listing électoral dispersés à coup de gaz lacrymogène ce mardi 11 oaût dans les rues de Ferkessédougou, ville natale du Président du GPS
Des jeunes protestant contre un 3ème mandat de Ouattara et l’absence du nom de Soro Guillaume sur le listing électoral dispersés à coup de gaz lacrymogène ce mardi 11 oaût dans les rues de Ferkessédougou, ville natale du Président du GPS

La marche a débuté aux environs de 8h30 sur la A3 (voie internationale traversant la ville). Mais déjà les forces de sécurité avaient pris leur dispositions en se postant aux endroits stratégiques et aux différents principaux carrefours de la ville .Les manifestants, une trentaine dont de très jeunes garçons , se sont regroupés au carrefour du Lycée pour entamer une progression vers le centre-ville . Mais à peine quelques mètres de distances parcourus, ils ont été dispersés à coup de gaz lacrymogène.

Tentant à chaque fois de se regrouper, certains ont été pourchassés à travers les ruelles des quartiers Dioulabougou et St Paul. Jusqu’aux environs de 10H, il n’y avait seulement que le dispositif sécuritaire sur les lieux .Tous les manifestants ont pris la poutre d’escampette. Il faut remarquer qu’il n’y a avait aucun responsable connu et de poids de GPS de Ferké  sur les lieux.

Edgard Assemien, correspondant régional

 

Laisser un commentaire