unite.ci , Abidjan le 6 novembre 2020 :

 

Messieurs les Ambassadeurs,
Je suis heureux de vous accueillir à l’occasion de cette cérémonie de présentation de vos lettres de créance, dont l’organisation et le rituel ont été modifiés, pour tenir compte des contraintes sanitaires liées à la Covid-19.
Je tiens à remercier vos mandants respectifs pour votre nomination et je souhaite à chacun de vous la bienvenue en Côte d’Ivoire !
Comme vos prédécesseurs, je suis persuadé que vous saurez apprécier la chaleur et la grande hospitalité du peuple ivoirien ainsi que la richesse et la diversité culturelles de notre pays.

Messieurs les Ambassadeurs,
Vous prenez vos fonctions dans notre pays au lendemain de la tenue de l’élection présidentielle, le 31 octobre 2020.
Cette élection, de l’avis de la grande majorité des observateurs électoraux nationaux et internationaux, notamment ceux de la Communauté Économique Des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), de l’Union Africaine (UA), de la Communauté des États Sahélo-Sahariens (CENSAD) et des Organisations Non Gouvernementales nationales
et internationales, s’est déroulée de façon satisfaisante, en dépit des incidents relevés dans quelques localités.
La Commission Électorale Indépendante a proclamé les résultats provisoires le mardi 3 novembre dernier et dans quelques jours, le Conseil Constitutionnel prononcera les résultats définitifs de cette élection. Au terme de ce processus électoral, nous poursuivrons nos efforts en vue de continuer de rassembler les Ivoiriens et de consolider la paix et la cohésion sociale.

Messieurs les Ambassadeurs,
Les relations bilatérales entre la Côte d’Ivoire et chacun de vos pays respectifs sont excellentes. Toutefois, je vous invite à œuvrer à leur renforcement et à leur
diversification, au cours des prochaines années. Le Gouvernement ivoirien continuera ses efforts pour la réalisation de cet objectif.
Vos pays sont des partenaires privilégiés et des amis de la Côte d’Ivoire.
Avec les Républiques sœurs de Guinée et du Sénégal, la Côte d’Ivoire partage, au-delà de solides relations bilatérales, l’ambition d’approfondir l’intégration régionale dans l’espace CEDEAO.
Je me réjouis de l’impulsion donnée, ces dernières années, aux relations entre la Côte d’Ivoire et l’Angola et de notre volonté commune de les renforcer davantage.

Dans ce cadre, j’encourage l’Angola à prendre toute sa place dans le développement de l’économie de notre pays, notamment sur le plan énergétique. En outre, nos deux pays ont vocation à travailler, ensemble, sur la question majeure de la lutte contre la piraterie maritime dans le Golfe de Guinée, conformément au partenariat stratégique entre la CEDEAO et la Communauté Economique des États de l’Afrique Centrale (CEEAC).
L’Allemagne et la France sont, quant à elles, deux des principaux partenaires économiques européens de la Côte d’Ivoire. Je souhaite compter sur vous, Messieurs les Ambassadeurs, pour encourager les entreprises et le secteur privé de vos pays à investir massivement en Côte d’Ivoire.


Face aux enjeux actuels, je souhaite qu’un accent particulier soit mis sur la coopération technologique et la formation aux métiers de pointe, afin de permettre à la jeunesse ivoirienne d’être compétitive sur le marché de l’emploi.
La Côte d’Ivoire, pour sa part, continuera à maintenir un environnement de sécurité et de paix ainsi qu’un climat des affaires attractif.
Pour terminer, je voudrais vous demander, Messieurs les Ambassadeurs, de bien vouloir transmettre aux dirigeants de vos pays respectifs, mes cordiales et fraternelles salutations.

Bienvenue en Côte d’Ivoire et plein succès dans votre mission !

 

Laisser un commentaire