Côte d’Ivoire/disparition des mangroves à Grand Bassam, le Rotary Océan Club du président Ouattara Alhassan tire la sonne d’alarme

0
5
-Publicité-

Unite.ci : ” L’heure est grave”. C’est par ces mots que le Président Ouattara Alhassan du Rotary Club Océan de Grand-Bassam a introduit la réunion d’information et de concertation des parties prenantes au projet ” Un habitant de Grand-Bassam, un palétuvier” initié par le Rotary Club Océan avec à sa tête le dynamique Ouattara Alhassan. Cette réunion s’est tenue le vendredi 27 mai au Wharf Hôtel de Bassam. 

disparition des mangroves à Grand Bassam, le Rotary Océan Club du président Ouattara Alhassan tire la sonne d’alarme

A cette rencontre, il a été question essentiellement de parler d’un sujet hyper important à savoir la disparition de la Mangrove dans les eaux de la Région. Un sujet d’intérêt général pour lequel le président Ouattara n’a pas manqué d’interpeller les populations du Sud-Comoé sur la gravité de la situation qui prévaut.

A en croire le Président du Rotary club Océan, la quasi-totalité de la Mangrove qui permet à nos eaux d’être riches en poissons, est complètement dévastée dans la région. Pour étayer ses propos qui se déclinent comme un cri de cœur, le Rotary Club Océan a invité à cette rencontre une délégation des agents  des Eaux et Forêts avec à leur tête le Commandant Teapoinhi Stéphanie, Directrice départementale des Eaux et Forêts de Bassam. En effet, faisant l’état des lieux sur la situation qui prévaut sur le cas de la mangrove, la directrice a présenté le triste tableau de la situation de l’environnement dans la région.

Selon elle, 35% de la Mangrove a été dévasté et 95% du couvert végétal est détruit. Au regard de ce triste constat, le président Ouattara déduit qu’il y a péril en la demeure. D’où son cri de cœur à l’endroit de toutes les couches sociales de la région du Sud-comoé en général, et de Grand-Bassam en particulier. L’objectif du Rotary Club Océan, c’est qu’une solution soit trouvée dans l’urgence pour que le pire soit évité. A cet effet, le président Ouattara a, dans son exposé interpellé toutes les consciences à se lever pour apporter une solution au problème, car dit-il, les premières conséquences de la destruction de cet écosystème qui joue un rôle capitale, sont déjà là.

Il prend en exemple la rareté des poissons dans nos eaux qui entraîne aujourd’hui le coût élevé du poisson sur le marché :

” C’est une joie pour nous parce que comme vous le voyez, cette réunion a mobilisé toutes les parties prenantes visées par ce projet de la restauration de la Mangrove à Grand-Bassam. Je fais ici allusion à la présence de la notabilité, de tous les corps militaires confondus, la population etc. C’est pour qu’on puisse ensemble parler de la situation qui prévaut sur le cas de la Mangrove qui n’existe pratiquement plus dans nos eaux.  Tous, nous savons aujourd’hui que la destruction de la mangrove est un danger pour nous. La mangrove n’existe pratiquement plus dans nos eaux et cela a d’énormes conséquences sur la vie de la population. Vous voyez aujourd’hui que, non seulement qu’il y a de moins en moins de poissons sur le marché, mais le coût est devenu très élevé. C’est l’une des conséquences directes de ce phénomène de destruction de la mangrove. Il faut donc vite faire quelque chose” a déclaré le président Ouattara. Des propos qui sonnent comme une alerte.

La solution que propose dans l’urgence le Rotary Club Océan a été de lancer l’opération ” un habitant, un palétuvier” qui permettra de restaurer l’écosystème de la mangrove. Selon le président Ouattara, ce sont trois mille pieds de palétuvier qui seront plantés lors de cette opération pour laquelle, l’initiateur appelle toutes les couches sociales à s’y impliquer pour la réussite de l’opération.

Tous les officiels, notamment les représentants des autorités administrative, préfectorale, municipale et coutumière ont pris l’engagement d’aider le Rotary Club Océan et son dynamique président Ouattara afin que cette opération de planting de palétuviers aboutisse et connaisse un vrai succès. Cette opération aura lieu au mois de juin.

  1. Delors

 

-Publicité-

Laisser un commentaire