Côte d’Ivoire: Fête des ignames à Kotouba et Bogofa / Dr Noufé Michel invite ses parents Lobi, Koulango et Malinké du Bounkani à poursuivre le développement avec le RHDP

0
8
-Publicité-

Unite.ci : La journée du samedi 17 septembre 2022 restera un jour mémorable chez les populations du canton Bodé et du village de Kotoba situées à la lisière du parc national de la Comoé dans le département de Nassian, région du Bounkani. 

Le Parrain , Dr Noufé Michel livrant un message de paix et développement aux populations à l’occasion de la fête des ignames (photo: sercom NLM)

C’est ce jour-là que les populations de ces localités ont choisi pour célébrer la fête des ignames appelée en langue locale « Dogmô Digô ». Pour ce faire, les organisateurs de cet évènement culturel ont choisi comme parrain  l’un des cadres le plus généreux de la région et le plus proche des populations. Il s’agit du Dr Noufé  Lekepté Michel, Directeur des Moyens Généraux du Trésor et de la Comptabilité Publique de Côte d’Ivoire.Par ailleurs, Secrétaire départemental du Rhdp et membre du Conseil Politique dit parti.  Ce fut une journée très chargée pour ce dernier qui a tenu à honorer ses filleuls et saisir l’occasion pour passer un message de paix , de développement et du vivre ensemble aux populations.

Les jeunes cadres de la région acquis à la cause de la Ministre Nialé Kaba et du Dr Noufé Michel ont apporté leur soutien au Parrain (photo: sercom NLM)

C’est le village de Kotouba, chef –lieu de Sous-Préfecture qui a été le premier à recevoir le Parrain accompagné d’une forte délégation de jeunes cadres. Parés de leurs plus beaux habits et en présence des chefs traditionnels venus de tous les  villages avec à leurs tête les représentants du Roi de Bouna président de la cérémonie, les femmes et les jeunes sont sortis nombreux pour accueillir celui que toute la région appelle affectueusement « le vagabond de la charité ou le bienfaiteur ».

Initiée par la Mutuelle du Développement de Kotouba (MUDEK), cette première édition de la fête des ignames dans cette localité a  tenu toutes ses promesses.

L’igname omniprésent à l’entrée du parc national de la Comoé témoigne que le Bounkani est leader dans la production de ce tubercule en Côte d’Ivoire

Donnant le sens de cette rencontre populaire, le Président de la MUDEK, Kouamé Kouassi dit Junior Cardin, a indiqué qu’il s’agissait pour la Mutuelle de montrer la valeur culturelle et sociale de ce tubercule qu’est l’igname. Selon lui, l’igname est à la fois un aliment comestible mais aussi un facteur culturel.   Justifiant le Choix du Dr Michel Noufé pour être le parrain de ces festivités, le Président Junior Cardin a affirmé que « le Dr  Noufé Michel a depuis longtemps été précédé dans cette ville comme partout d’ailleurs par ses actes de bonté, de générosité et de rassemblement. Il est réputé comme un artisan de paix, un infatigable travailleur, un apôtre incontesté de paix et de cohésion social. Partout, l’on le surnomme le vagabond de la charité. C’est pourquoi à l’unanimité de tous  les cadres le choix est porté sur lui. Et comme par enchantement, il a aussi accepté sans hésiter ».

Tout comme le Président de la mutuelle, le doyen des cadres de la ville M. Bossou Picard  a aussi vanter les vertus intellectuelles et humanitaires du parrain. C’est d’ailleurs pourquoi, il a tenu à lui présenter les 45 élèves de la classe de CM2 ayant tous obtenu leur entrée en 6ème  , faisant de l’EPP Kotouba 100/100 d’admis . M.Bossou dont le père fut le tout premier instituteur et cadre du village a offert plusieurs kits aux écoliers en hommage à son défunt père.

Le Dr Noufé Michel reçu dans la cour Royal en présence du Roi et de la Reine-Mère , c’est tout un symbole

Le Dr Noufé Michel, quant à lui , s’est félicité du choix porté sur sa modeste personne pour assurer le parrainage de la fête de l’igname  dont la présidence de l’évènement est assurée par le Roi de Bouna.  Il a souligné le sens hautement culturel de la fête tout en mettant en évidence le caractère sociétal de ce tubercule.

« En Afrique, l’igname à un caractère sacré et culture. Chers membres de la MUDEK, vous fêtes bien de célébrer cette  fête des ignames qui constitue pour nous , peuples du Zanzan en général et du Bounkani en particulier, notre identité culturelle  commune. Oui, tout comme le Bété se reconnaît dans le riz, le Toura dans le Kabato, le Guéré ou la Yacouba dans le manioc, le Koulango et le Lobi s’identifient dans l’Igname. Vous convenez donc avec moi que l’igname au-delà  de son caractère alimentaire ou comestible, est aussi et surtout un symbole d’union et de rapprochement.

Pour accorder toute la considération et tous les honneurs au parrain le Roi a offert une parade en présence de Noufé Michel

C’est pourquoi en acceptant de parrainer cette rencontre, je voudrais tout simplement  témoigner  mon affection et  ma solidarité à mes parents de Kotouba.

Ce rassemblement de ce jour est le signe de la fraternité, de l’union et de la cohésion dans notre région. Et c’est ce que souhaite le Président de la République SEM Alassane Ouattara qui prône le Vivre ensemble dans une Côte d’Ivoire Solidaire » a-t-il mentionné.

Après la ville de Kotouba, le Dr Noufé Michel s’est rendu le même jour dans la soirée dans le BOGOFA ( un regroupement de trois village) où il était encore parrain d’une autre cérémonie de célébration de la fête de l’igname. Organisée par l’association des fils et filles du canton, cette célébration qui était à  sa 4ème  édition s’est déroulé dans le village de Bodé en Présence du Roi Dagbolo Kouadio Dongo  assisté pour la circonstance de tous les chefs de villages du département de Nassian et de la région du Bounkani .

Les initiateurs de la fête des ignames à Bondo posant avec le parrain

Sa Majesté le Roi de Bouna était aussi dignement représenté par ses notables Lamine Ouattara et Dramane Ouattara . Là encore le Directeur des Moyens généraux du Trésor s’est dit honoré de se voir choisi pour être le parrain d’une manifestation aussi grandiose que symbolique et surtout qui a enregistré  la présence de toutes les têtes couronnées de la région du Bounkani. Son message à l’endroit des populations est resté identique à celui livré à Kotouba. Seulement, en sa qualité de Secrétaire Départemental fraîchement choisi pour implanter et promouvoir le RHDP dans la ZKB, il a engagé ses parents Koulango, Lobi et MalinKé à se donner la main afin de réussir la mission à lui confié par le Président Allassane Ouattara.

Les femmes Lobi de Farako ont témoigné leur affection à leur frère Noufé Michel à cause de la considération que ce dernier à toujours manifestée à leur égard

Après le Kotouba et le Canton Bodé, le cortège du Secrétaire Départemental de la ZKB s’est égrainé dans plusieurs autres villages où il s’est entretenu avec les leaders d’opinion ainsi que les jeunes et les femmes. Le parrain de la fête des ignames 2022 a demandé à tous ses hôtes de prendre leur place dans le train du développement que conduit le chef de l’Etat Alassane Ouattara. Durent 72 H de présence sur ses terres natales le moins que l’on puisse dire c’est que le Dr  Noufé Michel a su trouver les mots justes pour galvaniser toutes les communautés Lobi, Koulango ,Malinké et Peuhls  à s’approprier le RHDP et à l’accompagner dans sa mission pour l’intérêt de la région du Bounkani. Ce travail de proximité sur le terrain, le Secrétaire départemental du RHDP dit le poursuivre conformément à consignes données par le Président du Parti Alassane Ouattara lors du dernier conseil politique du 12 septembre dernier. Il a même affirmé que par ses soins, plusieurs missions sont déjà déployées dans cette zone à cet effet.

Sercom NLM

 

 

-Publicité-

Laisser un commentaire