unite.ci, Abidjan le 1er mai 2020: Henri Konan Bédié présisent du PDCI-RDA Le président du Pdci-Rda, Henri Konan Bédié, a adressé un message aux Ivoiriens et au gouvernement à l’occasion de la célébration de la Fête du Travail 2020 marquée par la pandémie du covid-19 dans le monde et en Côte d’Ivoire.

Adresse de Son Excellence, Henri Konan BEDIE à l’occasion de la fête du travail.

Ivoiriennes, Ivoiriens,

mes chers Compatriotes,

Aujourd’hui, 1er Mai 2020, est un jour historique de commémoration du succès obtenu, depuis plus d’un siècle, par l’ensemble des travailleurs du monde dans leur quête inlassable de meilleures conditions de travail, indispensables à la marche et au progrès des nations et des peuples.

Toutefois, cette année, la traditionnelle commémoration faite de festivités et d’échanges, tant attendue, entre les gouvernants et les syndicats des travailleurs intervient dans un contexte où la pandémie du covid-19 sévit dans presque tous les pays du monde, faisant des milliers de morts.

Face à l’angoisse et la peur engendrées par cette pandémie, je formule, solennellement, le vœu qu’elle soit vite et bien maîtrisée par l’action concertée et efficace de l’Organisation Mondiale de la Santé et des communautés scientifiques de tous les États du monde afin que le droit au travail soit garanti à tous les citoyens du monde, aptes à exercer un emploi décent.

 Je saisis l’heureuse opportunité que m’offre cette commémoration pour adresser un prompt rétablissement aux travailleurs et travailleuses de Côte d’Ivoire affectés par cette pandémie et toute ma compassion à ceux ayant perdu un proche.

J’adresse mes sincères encouragements au personnel de santé et aux forces de défense et de sécurité qui font preuve d’esprit citoyen en œuvrant, chaque jour conjointement, à freiner la propagation de cette pandémie dans les zones hors du grand Abidjan.

J’adresse, également, mes vifs et chaleureux soutiens aux travailleurs et travailleuses du secteur informel qui connaissent une perte de revenus, non compensée, à ce jour, par un revenu de substitution, en raison d’une baisse ou d’un arrêt d’activités découlant des mesures prises par le gouvernement.

Enfin, j’invite le gouvernement à améliorer le cadre et les conditions de travail dans le secteur public et à accroître les mesures sécuritaires dans les autres secteurs d’activités pour réduire les risques de contamination sur les lieux de travail.

Je ne saurais terminer sans inviter les Ivoiriens et Ivoiriennes à un engagement solidaire dans la lutte collective contre la pandémie du covid-19 pour réussir notre retour à une vie sociale, économique et politique paisible et démocratique.

Chers Ivoiriens et chères Ivoiriennes, pour venir à bout de cette pandémie, nous devons respecter scrupuleusement toutes les mesures barrières rendues publiques, à ce jour, et les restrictions de libertés, tel que le confinement.


 Bonne fête du travail à tous et à toutes.

 Que Dieu bénissse la Côte d’Ivoire.

Fait à Daoukro, le 01er mai 2020

Henri Konan BEDIE

Président du PDCI-RDA

Laisser un commentaire