Côte d’Ivoire : Projet d’installation de l’Energie solaire dans les écoles / Le cri du cœur du Groupe scolaire Aké Loba

0
198
Le projet d'énergie solaire dans les école est -il dans l'impasse ?
-Publicité-

unite.ci, Abidjan le 12 aout 2020 :  Le projet  pilote d’alimentation en énergie solaire des établissements scolaires a été lancé en décembre 2019 par le ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et de la formation professionnelle. Le Groupe Scolaire Primaire public Aké Loba d’Abobo Baoulé a été choisi comme école pilote pour l’installation de l’énergie solaire dans les établissements scolaires publics de Côte d’Ivoire.

Le projet d’énergie solaire dans les école est -il dans l’impasse ?

Le projet semble connaitre un vrai blocage depuis près d’un an. Car  l’entreprise chargée de l’exécution des travaux (Africa Technology Développement) n’attend que le mot d’ordre du gouvernement pour reprendre le travail. Seulement sur les 5 écoles que regroupent ce groupe scolaire, deux écoles ont pu bénéficier de l’énergie solaire. Une situation qui crée de nombreux désagréments aux  élèves et enseignants  qui travaillent dans des conditions pénibles. Ils sont même parfois obligés d’interrompre les cours à 15 heures ou 16 heures, pour éviter que les enfants étudient dans le noir.

Le président du Comité de Gestion des Etablissements scolaires (COGES) sollicite la mansuétude de Mme Kandia Camara, ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle afin que l’ensemble des bâtiments du Groupe scolaire Aké Loba puisse bénéficient de cette énergie solaire.

« Le COGES a pour mission d’œuvrer pour le bien-être des enseignants, des élèves et des parents. C’est un très bon projet en matière d’éclairage et qui est venu améliorer les conditions de travail des enseignants et des apprenants. Par le passé, les cours étaient interrompus avant les heures règlementaires à cause de l’obscurité. Grâce à l’énergie solaire installée dans certains bâtiments du groupe scolaire, les enseignants sont désormais plus outillés à dispenser convenablement les cours. Nous sommes entièrement satisfaits et appelons de tous nos vœux la reprise des travaux pour l’achèvement du projet afin d’aborder l’année scolaire 2020-2021 dans de bonnes conditions, car notre joie est inachevée parce que les travaux ne sont pas terminés », a souhaiter M. Adjé  Tano Désiré vice-président du COGES du Groupe scolaire Aké Loba.

Il faut dire que la phase pilote de ce  projet d’alimentation en énergie solaire des établissements scolaires   a été exécutée avec succès. Pour l’heure, personne ne sait exactement l’origine de ce blocage.  Or les travaux devaient s’étendre à d’autres écoles.

L’Etat de Côte d’Ivoire dans sa politique de l’école pour tous a initié, à travers son ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle, la création de nombreux collèges de proximité dans plusieurs localités reculées du pays. Cependant, une bonne partie de ces collèges ruraux ont des difficultés structurelles dues au manque d’électricité. Ceci est un frein pour la réalisation de certaines activités pédagogiques en général et en particulier d’un bon nombre de travaux pratiques en physique et en chimie. Le présent travail a pour but l’électrification des laboratoires desdits collèges grâce à un panneau solaire photovoltaïque. C’est une technologie innovante qui en plus de combler le manque d’électricité dans ces établissements scolaires de proximité permet de lutter contre le réchauffement climatique.

Paul Aymard NIAMIEN

 

-Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici