unite.ci, Abidjan le «  novembre 2020 : Cela s’apparente à une scène de guerre , ce qui s’est passé au domicile du Président Henri Konan Bédié ce mardi 3 novembre au lendemain de la publication des résultats provisoires par la CEI de l’élection présidentielle du 31 octobre 2020.

Côte d’Ivoire : La police assiège la résidence de Bédié / des généraux et des leaders politiques à l’intérieur

Deux jours après la mise en place du Conseil national de Transition (CNT) présidée par l’ancien Président ivoirien Henri Konan Bédié, le gouvernement a saisi le Procureur de la République afin de donner une suite judiciaire à cet acte que les autorités étatiques qualifient d’illégale et contre les institutions de la République. C’est le Ministre de la justice Sansan Cambilé qui l’a annoncé au cours d’un point de presse ce même mardi à l’auditorium de la primature.

Quelques heures après cette déclaration en présence du Ministre de la sécurité Vagondo, une colonne de forces de l’ordre composée des agents de CRS et du GMI ont assiégé la résidence privée du Président du PDCI alors que ce dernier présidait une réunion de l’opposition ivoirienne. La presse invitée à couvrir l’évènement a été réprimée à coup de gaz lacrymogène au mépris des règles élémentaires du droit et à l’accès à l’information . Selon des sources concordantes, deux généraux dont Doué Matias et Ouassénan Koné sont au nombre des personnalités assiégées.

Tienfô Gisèle

Laisser un commentaire