unite.ci, Bouaké le 22 octobre 2020: Au cours d’un entretien à Diabo M. Diéto Kouamé Marcel (DKM) président de l’association ”Agir pour le gblo” qui est une association qui œuvre dans le domaine du social qui vient en aide aux parents du Gblo” de la sous préfecture de Languibonou et Diabo voir de la région de gbêkê, mais avant tout militant du plus vieux parti politique le Pdci-Rda s’est prononcé sur la situation sociopolitique ce jeudi 22 octobre 2020.

Côte d’Ivoire, le président de l’association ” Agir pour le Gblo”, si les conditions soumises par l’opposition ne sont pas réunies nous irons pas aux élections

<< Actuellement nous sommes en période électorale comme on le dit si non on devrait être en campagne. De mon point de vue il n’y aura pas d’élections parce que la candidature de monsieur Alassane Ouattara n’est pas la bienvenue car même s’ils sont entrein de le maquiller en premier mandat de la troisième république. Nous savons tous que c’est un troisième mandat et notre constitution n’autorise pas à faire un troisième mandat en Côte d’Ivoire, c’est anticonstitutionnel. Nous n’irions pas aux élections tant que tous ceux que nous avons cité n’est pas pris en compte. C’est à dire le retrait du président Alassane Ouattara, la Cei à refaire, la liste électorale qu’on doit réviser donc tous ces points doivent être revus avant qu’on parte aux élections et d’ailleurs je ne pense pas que ces élections du 31 octobre puissent se tenir parce que nous nous irons pas aux élections et il n’y aura pas d’élections.>>, a lancé Dkm avant de poursuivre : << Le mouvement à plusieurs manières d’exécutions, la désobéissance civile, est-ce que vous avez vu les cartes électeurs ont été retirées ? Non. Est-ce que nous avons battu campagne dans la sous-préfecture de Diabo Landjibonou ? Non. Est-ce que vous avez vu les manifestants applaudir le Rhdp ? Non. C’est notre manière de montrer notre désaccord avec le troisième mandat. Ceux qui sont venus battre campagne vous avez vu c’est du vuvuzela qu’ils font, nous sommes là nous les regardons Diabo Landjibonou Pdci-Rda ou rien>>, a t-il martelé. Épris de paix Diéto Marcel cadre du canton gblo demande au peuple Gblo en particulier et en général à la population ivoirienne d’observer cette désobéissance civile mais dans la paix.

<< Je demande au peuple Gblo et à la population ivoirienne d’observer cette désobéissance civile mais dans la paix, de ne pas s’entre-déchirer car la Côte d’Ivoire est pour nous et c’est notre héritage et il faudrait qu’on cultive toujours la paix rien que la paix>>, a t’il lancé.

Stephane kouakou correspondant Bouaké

Laisser un commentaire