Côte d’Ivoire : Législatives du 6 mars prochain à Yamoussoukro / N’guessan Yao Félix donne les raisons de sa candidature

0
44
-Publicité-
Côte d’Ivoire : Législatives du 6 mars prochain à Yamoussoukro / N’guessan Yao Félix donne les raisons de sa candidature

unite.ci, Yamoussoukro le 9 février 2021 : N’guessan Yao Félix est candidat indépendant Yamoussoukro-commune pour les législatives du 6 mars 2021. Lors d’un point de presse qu’il a animé le mardi 9 février dernier dans un Hôtel huppé de Yamoussoukro pour annoncer sa candidature le natif de Yamoussoukro a indiqué qu’il est allé à ces élections pour mieux répondre aux aspirations de la population.

N’guessan Yao Félix qui dit épouser les idéaux de paix et de dialogue de Félix Houphouet-Boigny, premier Président de la Côte d’Ivoire moderne aspire à avoir les cartes en main dans l’optique de restaurer l’image de marque de la cité des lacs. Il s’agit, selon ce petit fils de Felix Houphouët-Boigny de redonner sa dignité du village natal de son grand-père et lui redorer le blason d’havre de paix qu’il a toujours été. Aux dires du candidat de la liste “Espoir”, donner la chance à la capitale politique de renouer avec cette facette de son engagement politique qui ne rime pas avec la violence mais plutôt avec sa légendaire option d’une cité où il fait bon vivre est la mieux partagée avec ses colistiers. Objectif, réconcilier les différentes communautés, les exhorter à tourner le dos à ce passé récent qui n’a pas été reluisant. Afin de les amener à fédérer leurs énergies autour de l’idéal commun qui est le développement.

Mieux, il s’agit selon lui de mener le combat par des lois responsables à l’Assemblée nationale qui protègent l’environnement, les biens, les personnes et les valeurs sociales prônées par le premier chef de l’État ivoirien. “Moi, en temps que fils de Yamoussoukro qui a toujours été aux côtés des parents et œuvré depuis une trentaine d’années pour l’insertion sociale des populations, l’organisation des tournois de football au bénéfice de la jeunesse, l’organisation des propriétaires terriens pour l’épanouissement des populations, je me suis senti désormais capable de statuer sur les lois à l’Assemblée national pour impulser le développement de la commune de Yamoussoukro. Vu que je connais les désidératas des populations” s’est-il convaincu. “Une fois élu, je ferai amener l’hémicycle vers la population et initier par ce biais une nouvelle approche entre le Député et sa population qu’il représente à l’Assemblée Nationale. De cette façon nous voulons apporter une autre approche des relations entre le Député et sa population afin de traduire au mieux son aspiration à l’hémicycle” a expliqué le candidat. Qui estime que “Le Député doit faire bloc avec la population vu qu’il est en mission pour le peuple.” Le candidat indépendant a exprimé la nécessité de tourner le dos aux anciennes pratiques qu’il a décriées. “Nous voulons apporter une nouvelle vision qui est pour le Député de se mettre au service du peuple”, a-t-il laissé entendre.

Noël Angan

 

-Publicité-

Laisser un commentaire