Côte d’Ivoire : Renouvellement des instances de la CEI locale du Bounkani / le grand malaise avant les législatives

0
32
-Publicité-

unite.ci : La journée du Mardi 02 février 2021 dernier restera gravée dans la mémoire des représentants de la CEI régionale du Bounkani. Et pour cause, selon une correspondance sur place, le renouvellement des représentants du RHDP à la commission régionale suscite des grincements de dents.

Côte d’Ivoire : Renouvellement des instances de la CEI locale du Bounkani / le grand malaise avant les législatives

A en croire des informations de premières mains, OUATTARA Bakary dit ‘’Baki ‘’ anciennement Président  aurait été  remplacé  pour cause de maladie et OUATTARA Djibril, lui viré sans autre forme de procès.

Cet état de fait pour l’heure cause un grand malaise dans la famille RHDP du Bounkani, surtout qu’en son temps, les choix avaient été opérés après moult tractations et sur la base d’un consensus. Chaque coordonnateur régional avait désigné un représentant quand les Associés en avaient fait autant en portant leur choix sur OUATTARA Djibril, qui siège à la CEI depuis les élections de l’année 201O qui ont portées le Président Alassane Ouattara au pouvoir. Selon certaines indiscrétions, ce dernier serait proche du Maire de Bouna, OUATTARA Bouraima et malgré tout le travail qu’il n’a cessé d’abattre depuis qu’il siège à la CEI Régionale, il ne bénéficierait plus de la confiance de certains candidats en lice. Surtout que le Maire qui s’est vu être associé au Président du conseil régional en tant que suppléant a désisté au profit de MOCTAR Kangouté, anciennement suppléant du Ministre du Plan et du Développement.

Que ce soit au niveau de l’opposition que du RHDP, des divergences de point de vue sont observées et tout le monde reproche aux deux coordonnateurs régionaux du RHDP du Bounkani, le manque de concertations et de considérations avant toute prise de décision.

Les élections pour le renouvèlement des instances de la CEI prévu pour se dérouler dans les heures qui suivent cristallisent l’attention des observateurs avertis et créent déjà des tensions perceptibles.

Bien malin, celui qui pourra prédire avant l’heure, l’issue du renouvèlement des instances de la CEI régionale du Bounkani. Les regards sont donc tournés vers les acteurs politiques de premier plan de cette vaste région située dans le Nord-Est de la Cote d’Ivoire, toujours en proie à des adversités au cours des échéances électorales.

Gisèle Tienfô

.

 

 

 

 

-Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici