jeudi, août 5, 2021
PLUS

    OMC/Le trio UE,RCEP et ZLECAF avec Ngozi Okonjo-Iweala: La pierre angulaire pour booster les échanges commerciaux et de développement économique

    - Advertisement -




    ORGANISATION MONDIALE DU COMMERCE(OMC)
    LE TRIO UE, RCEP, ET ZLECAF AVEC NGOZI OKONJO-IWEALA LA PIERRE ANGULAIRE POUR BOOSTER LES ÉCHANGES COMMERCIAUX ET DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE.

    Dans l’attente de l’investiture du 7ème Directeur Général de l’Organisation Mondiale du Commerce(OMC), le trio Union Européenne(UE), Regional Comprehensive Economic Partnership(RCEP) et Zone de Libre- Échange Continentale Africaine(ZLECAF) s’active résolument pour la redynamisation de l’OMC.

    Ngozi Okonjo-Iweala, Nigeria’s finance minister, gestures during a Bloomberg Television interview on the opening day of the World Economic Forum (WEF) in Davos, Switzerland, on Wednesday, Jan. 22, 2014. World leaders, influential executives, bankers and policy makers attend the 44th annual meeting of the World Economic Forum in Davos, the five day event runs from Jan. 22-25. Photographer: Simon Dawson/Bloomberg via Getty Images

    Ainsi, comme à l’accoutumée, l’Union Européenne(UE), un maillon essentiel de l’OMC avec ses 27 pays membres entre autres France, Italie, Allemagne, Espagne, Portugal, Danemark, Belgique, Autriche, Luxembourg, Pays-Bas… continue sur sa lancée, concrétisée de fort belle manière depuis le 2 octobre 2020 par son soutien indéfectible à Dr Ngozi Okonjo-Iweala, la seule capable de redorer le blason de l’OMC.

    Par ailleurs, porté sur les fonts baptismaux le 15 novembre 2020 après près d’une décennie de négociations le Re gional Comprehensive Economic Partnership(RCEP), l’accord de partenariat régional économique global s’inscrit dans la même dynamique.
    Le RCEP est une initiative de l’Association des Nations de l’Asie du Sud-Est(ASEAN) composée de 10 nations: Indonésie, Thaïlande, Singapour, Malaisie, Philippines, Vietnam, Birmanie, Cambodge, Laos et Brunei.

    Le RCEP vise à créer une colossale zone de libre-échange entre les 15 signataires de cet accord à savoir les 10 États de l’ASEAN, la Chine, le Japon, la Corée du Sud, l’Autriche et la Nouvelle-Zélande. Ainsi, placée sur un plateau en or, la Chine qui ne demande pas mieux, se frotte les mains d’être au cœur de la plus grande zone de libre-échange du monde qui rassemble plus de 30% du PIB planétaire.

    Konien Bernard Koabena




    DERNIERES NOUVELLES

    Related news

    - Advertisement -
    0 0 votes
    Évaluation de l'article

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Inline Feedbacks
    View all comments