unite.ci, Abidjan le 6 novembre 2020: L’Autorité nationale de la presse (ANP) a appelé, vendredi 6 novembre 2020, les journalistes à éviter les propos subversifs en incitant les militaires et les forces de l’ordre à l’insoumission et à la révolte, en outrageant les institutions de la République et les personnes qui les incarnent, en relayant les déclarations et communiqués d’autorités non établies conformément aux lois de République.

Situation socio-politique postélectorale / L’appel de l’ANP aux journalistes

« Manipulation et désinformation prolifèrent dans les colonnes. De tels agissements sont contraires d’une part, au code de déontologie et d’autres part aux dis commandements de la charte des éditeurs de presse pour une élection apaisée en 2020 et librement adoptée par ses membres », relève un communiqué de l’organe de régulation.

L’ANP soucieuse certes, de garantir le respect de la liberté de presse, tient à rappeler que les règles professionnelles sont immuables et d’application constante.

« L’ANP invite, avec insistance, les journalistes au strict respect du code de déontologie qui fixe le cadre de traitement de l’information mais surtout une prise de conscience de leur responsabilité sociale », ajoute la note.

Cette interpellation de l’ANP intervient dans un contexte où l’actualité politique se cristallise autour de la contestation du processus électoral par une partie de la classe politique.

Laisser un commentaire