jeudi, août 5, 2021
PLUS

    Toumodi-Covid-19 et Latrinisation en milieu rural/Le ministère de l’Assainissement et de la Salubrité se déploie dans le Bélier et dans le District de Yamoussoukro

    - Advertisement -




    unite.ci, Abidjan le 6 mai 2020: Dans le cadre du programme Social du gouvernement, un programme d’installation de latrines pour améliorer les conditions de vie des élèves en milieu scolaire a été lancé depuis 2019.  Il faut mentionner que c’est pendant les préparatifs dudit programme de 2020 qu’est survenue la pandémie du Corona virus. Dès lors s’impose une sensibilisation plus accrue pour prévenir les effets néfastes de cette maladie  pour les populations vulnérables vivant dans les zones rurales.

    C’est pourquoi la ministre Anne Ouloto première responsable de l’Assainissement et de la Salubrité a instruit ses services compétents, en l’occurrence la DAR (Direction de l’Assainissement en milieu Rural) aux fins d’organiser des missions d’information, de sensibilisation des ménages pour la construction de latrines familiales dans le cadre du Programme de latrinisation du PSGouv. Ces missions permettront d’inculquer à la communauté rurale les bonnes pratiques sanitaires, les gestes barrières en les dotant de matériel d’assainissement, d’hygiène et de communication pour éviter la propagation de la pandémie. Il est bon d’indiquer que c’est sous la supervision de la Directrice centrale de l’Assainissement en milieu Rural Bragori Hélène que les travaux se sont déroulés dans les différentes localités en présence de la Directrice Régionale de l’Assainissement et de la Salubrité du Bélier et du District de Yamoussoukro Aphing-Kouassi Rose Chantal. Au terme de la sensibilisation dans le département de Toumodi le mardi 05 mai, le  chef de mission par ailleurs sous directeur à l’Assainissement en milieu Rural  Kouakou Augustin Amos a fait le point de la tournée : « Nous sommes là depuis la semaine dernière,  depuis le 24 avril. Notre mission consiste à apporter la sensibilisation à nos parents. Et cette sensibilisation se trouve à deux niveaux, au niveau du covid 19 et au niveau de la latrinisation. On était en phase de préparation d’une mission de latrinisation dont le lancement devait commencer le 19 mars et une semaine plus tôt, le phénomène du covid-19 est arrivé en Côte d’Ivoire. Et dans un premier temps, nous avons sursis à cette mission attendant que les choses se clarifient.

    C’est donc la semaine dernière que madame la ministre Anne Ouloto  a fait le lancement de la double activité du Covid-19 et de la latrinisation. Notre mission comprend donc 2 grands axes, la sensibilisation sur le Covid-19, les mesures barrières, la prévention  et d’autre part au niveau de la latrinisation, emmener nos parents à se construire des latrines. Il faut dire que pour ces 2 sujets, il y a un lien, le lien c’est l’hygiène, le lien c’est le lavage des mains, le lien c’est la propreté. Nous avons fait le Bélier, l’Ifou et le Moronou. A l’étape du Bélier, nous avons commencé par Raviart, Tiendékro, Yamoussoukro, Tiébissou, Bomizambo, Kondéyaokro, Djékanou pour finir aujourd’hui avec Toumodi. Demain, nous serons dans le N’Zi. Nous avons communiqué en langue locale en baoulé pour dire que le Covid-19 est une réalité, avec tous ces milliers de morts dans ces grands pays comme les Etats-Unis, la France et autres. En Côte d’Ivoire, nous avons 17 personnes décédés, c’est une grâce, et si on a cette chance là, il faudrait qu’on en profite au maximum. Il faut écouter les autorités qui envoient des gens sur le terrain pour instruire les populations, il faut que les uns et les autres se prennent véritablement en charge, respecter les mesures barrières pour prévenir la maladie. On a même dit en baoulé que le Covid-19 c’est la peste du poulet « le kongo humain ».

    Dos

                                     




    DERNIERES NOUVELLES

    Related news

    - Advertisement -
    0 0 votes
    Évaluation de l'article

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Inline Feedbacks
    View all comments