Côte d’Ivoire / Un vaste mouvement de grève s’annonce dans les communes de Côte d’Ivoire

0
86
-Publicité-

unite.ci :Dans un courrier datant du 03 mars 2021, le Collectif des syndicats nationaux du personnel des agents des  collectivités territoriales de Côte d’Ivoire constituée du SYNAPECOCI ; SYNAMCI ; SYNAPECODI ; SYNAPOMUCI)  a demandé l’annulation du décret portant suspension des indemnités de départ à la retraite.

Albert Vouandé Gué,  président du Collectif des syndicats, s’est ouvert à nous avant une rencontre ce matin avec le directeur de la décentralisation au Plateau. Selon lui,    ‘’demain 17 mars 2021, n’était pas le lancement de la grève, mais le début du temps d’observation pour rédiger le préavis. Nous avons adressé un courrier aux autorités pour une rencontre de discussion avant le 17 mars 2021. Les dites négociations devraient  démarrer depuis le mardi 09 mars 2021 avec le directeur général de la décentralisation sur instruction du ministre de l’intérieur.  Notre interlocuteur étant en tournée, la rencontre avait été reportée le jeudi 11 mars 2021. View pictures in App save up to 80% data.

Et avec le décès du premier ministre HAMED Bakayoko, les deux parties avaient l’obligation de reporter la rencontre ce mardi matin. Nous demandons à nos camarades de rester à l’écoute car, en cas de blocage, le bureau se réunira pour décider de la période de notre grève. En dehors des débats autour du communiqué de la circulaire n°0027/MIS/DGDDL du 18 février, portant suspension du paiement des indemnités de départ à la retraite des agents, il y a le statut de la fonction publique. Car sous l’impulsion de l’association internationale des maires francophones (AIMF), à un colloque en 2018 à Ouagadougou, il était question  de la création du statut de fonctionnaire des agents des collectivités. Le Sénégal, Burkina Faso, Benin l’ont déjà fait, sauf la Côte d’Ivoire’’.  

Le président du Collectif des syndicats nationaux du personnel des agents des  collectivités territoriales de Côte d’Ivoire, Albert Vouandé Gué, n’a pas manqué de relever, par ailleurs les efforts des agents de la police municipale dans les communes en matière de sécurité. Ils rappellent le cas d’un incendie au 15ème étage dans un appartement sis à la tour D Plateau sans ascenseur où les militaires sapeurs pompiers n’ont pas réussi à monter au 15ème étage. Et sans les agents municipaux de la mairie du Plateau présents sur les lieux, ces personnes dans l’appartement périssaient. Albert Vouandé Gué ajoutent aussi que la plupart des pays ont opté pour le statut de fonctionnaires des agents municipaux, ‘’mais hélas ! la Côte d’Ivoire traine les pas et il faut que cela change’’, a-t-il conclu.   

A.K

 

-Publicité-

Laisser un commentaire