New York : Développement de l’Afrique/ Ce que Dominique Ouattara propose aux Premières Dames

0
2
-Publicité-

Unite.ci : En marge de la 77ème Assemblée Annuelle des Nations Unies à New York, l’Organisation des Premières Dames d’Afrique pour le Développement (OPDAD) a convié ses membres, le mardi 20 septembre 2022, au Centre de la Fondation Ford pour la Justice sociale, pour une séance de travail.

Première Dame de Côte d’Ivoire, Madame Dominique Ouattara (photo: sercom PR)

L’objectif de cette rencontre pour les Premières Dames est d’élaborer un nouveau cadre stratégique de 2 ans pour répondre aux défis actuels et à venir.

La Présidente en exercice de l’OPDAD, Mme Monica GEINGOS, Première Dame de Namibie, s’est félicitée de la bonne mobilisation de ses sœurs Premières Dames. Les quatorze (14) Premières Dames présentes ont passé en revue le nouveau plan stratégique avec de nouvelles thématiques.

Pour sa part, la Première Dame de Côte d’Ivoire, Madame Dominique Ouattara s’est appesantie sur quelques nouveaux axes.

Il s’agit tout d’abord du domaine de la santé publique. « La santé est un préalable à tout développement, et il nous revient de contribuer à l’amélioration de l’accès à la santé de nos populations », a indiqué Mme Dominique Ouattara.

Le deuxième point abordé par Mme Dominique Ouattara est de la promotion du leadership féminin. En ce qui concerne ce volet, l’épouse du Chef de l’Etat ivoirien a dit sa totale adhésion à toutes les initiatives tendant à permettre aux femmes « de jouer des rôles clés quel que soit leur domaine d’intervention ».

En marge de la 77ème Assemblée Annuelle des Nations Unies à New York, l’Organisation des Premières Dames d’Afrique pour le Développement (OPDAD) a convié ses membres, le mardi 20 septembre 2022, au Centre de la Fondation Ford pour la Justice sociale, pour une séance de travail

Ensuite, la Première Dame Dominique Ouattara a dit être favorable à la prise en compte de la problématique des changements climatiques.

Enfin, la question du mariage précoce, le problème des violences basées sur le genre et la lutte contre le travail des enfants sont autant de nouveaux thématiques pour lesquelles Madame Dominique Ouattara a plaidé auprès de l’organisation. Pour Madame Dominique Ouattara, en raison des défis actuels, il est important que ces thématiques occupent une place centrale dans les nouveaux combats de l’OPDAD.

 

Entre autres sujets divers abordés, la célébration très prochaine des vingt ans de leur organisation commune. Mme Denise Nyakeru TSHISEKEDI , Vice-Présidente de l’OPDAD s’est félicitée de la nouvelle dynamique en cours avant de procéder à la clôture de ce déjeuner de travail de haut niveau de l’OPDAD.

-Publicité-

Laisser un commentaire