Que se passe-t-il au Ministère du budget et du portefeuille de l’état ces temps-ci?

En tout cas, notre équipe de reportage a été approchée par des fonctionnaires mécontents. La raison, crier leur ras-le-bol face au comportement mafieux  d’un syndicat des travailleurs sociaux qui agit impunément  sans être inquiété.

Pour nous imprégner de la réalité, nous nous sommes rendus sur les lieux sis au Plateau. Dans la discrétion totale, nous avons rencontré quelques  » victimes » de  cette pratique. Elles accusent ouvertement les responsables du  SYNADESCI (Syndicat National de L’éducation spécialisée de Côte d’Ivoire). Qui, disent-ils, sans leur consentement, a procédé au prélèvement de douze mille (12.000 frs) sur les salaires du mois de novembre. Ainsi son Secrétaire Général en la personne de M. Roméo AKOUN serait la tête pensante de cette forfaiture avec la caution de certains agents  »véreux » du service de la solde.

Une pratique qui a pris forme en décembre 2018 et qui continue de plus belle.

Ces personnes lésées sont décidées à jamais à mettre fin à ces pratiques d’un autre âge de syndicalistes qui menacent la liberté syndicale des fonctionnaires.

Laisser un commentaire